Le site d'information de la CFCIM
CAR1

L’ISCAE célèbre son 50e anniversaire à l’occasion du Carrefour du Manager

Date de publication : 5 janvier 2022 Rubrique : Actus CFCIM

Les 22 et 23 décembre derniers a eu lieu la 37e édition du Carrefour du Manager, un événement marqué par la célébration des 50 ans de l’ISCAE. Placée sous l’égide du Ministère de l’Industrie et du Commerce, la rencontre a été organisée par le Groupe ISCAE, en partenariat avec la CFCIM. Elle a réuni de nombreuses personnalités, dont trois ministres ainsi que les anciens directeurs de l’établissement, venus spécialement pour l’occasion.

« Le capital humain à l’ère de l’économie numérique », tel était le thème de la 37e édition du Carrefour du Manager. Ce rendez-vous incontournable de l’emploi attire chaque année de nombreux étudiants et jeunes diplômés venus rencontrer leurs futurs recruteurs et déposer leurs CV.

Cette année, l’événement a été marqué par la célébration du 50e anniversaire de l’ISCAE. À cette occasion, trois ministres étaient présent : Ryad Mezzour, Ministre de l’Industrie et du Commerce, Abdellatif Miraoui, Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation et Younes Sekkouri, Ministre de l’Inclusion Économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences.

La rencontre a débuté par la session plénière, au cours de laquelle Nada Biaz, Directrice Générale du Groupe ISCAE a notamment déclaré : « [l’ISCAE est] une école pionnière qui s’est voulue, dès le début des années 70, un espace d’inclusion, de diversité – de diversité des genres et d’origines sociales -, un tremplin vers un avenir meilleur, un laboratoire d’excellence académique et générateur d’impact managérial et économique. Quel honneur pour moi d’avoir l’opportunité unique de rendre hommage aux bâtisseurs de l’ISCAE puisque nous avons la chance d’avoir parmi nous aujourd’hui tous ses directeurs depuis sa création en 1971, dont quatre ici présents et trois dont les familles sont présentes en mémoire à leur âme éternelle et à leur indélébile empreinte. »

Jean-Pascal Darriet, Président de la CFCIM, a ensuite déclaré, s’adressant aux lauréats dans la salle : « le monde professionnel est en mouvement perpétuel et il doit se réinventer, s’adapter dans des délais contraints. Votre formation vous a permis d’appréhender les problématiques d’entreprise et d’y répondre. (…) Que vos ambitions vous portent vers le salariat ou l’entreprenariat, vous rencontrerez de nombreux défis. Vous devrez les surmonter afin d’atteindre vos objectifs et de continuer en permanence à évoluer pour affronter un monde en mutation permanente et rapide. »

Le capital humain, levier du nouveau modèle de développement

Ryad Mezzour est ensuite intervenu en rappelant notamment que « le Maroc s’inscrit dans un nouveau modèle de développement dont l’objectif est très simple : être un pays développé d’ici 2035. (…) L’objectif aujourd’hui est de se dimensionner pour conquérir le monde. Il est fini le temps où les Marocains se concentrent, comme nos fondateurs, sur la construction du Maroc. Le Maroc a franchi beaucoup d’étapes. Il s’est dimensionné pour être ouvert sur un marché de deux milliards de personnes. Le Maroc aujourd’hui doit avoir les managers qui ont déjà les qualifications, mais qui doivent avoir l’ambition d’aller conquérir ces marchés. »

Abdellatif Miraoui, a ensuite rappelé les enjeux du capital humain dans le contexte actuel : « Nous avons pris conscience que tout se joue sur ce ressort du capital humain et, quand on regarde autour de nous, ce ni le pétrole, ni le gaz qui font qu’une nation prospère. Finalement c’est l’être humain qui devient central et c’est ce qui nous incite aujourd’hui à revoir nos méthodes d’enseignement, nos méthodes de formation. Parce que tout se joue là-dessus. »

Lors de la dernière allocution d’ouverture, Younes Sekkouri a souligné : « La question de l’emploi se pose aujourd’hui, car, en définitive, nous préparons le capital humain pour qu’il soit inséré dans un marché de l’emploi qu’on ne maitrise pas toujours. Ce dernier fait l’objet d’une équation entre l’offre et la demande qui n’est pas seulement locale, mais aussi internationale et qui subit les aléas de la conjoncture, de la géopolitique… ».

Ensuite, un hommage a été rendu aux anciens directeurs de l’ISCAE, qui se sont vu remettre un trophée en récompense de leur engagement en faveur de l’école. La rencontre s’est poursuivie par un panel composé de Ryad Mezzour, Younes Sekkouri, Lotfi Sekkat, PDG de CIH Bank, Hassan Bahej, PDG d’IBM Maroc, et Mohamed Ben Ouda, Chairman & CEO d’Aba Technology et modéré par Nada Biaz.

L’après-midi et le lendemain, différents ateliers, conférences, et keynotes ont été organisés. À l’issue de l’événement, le prix Youth Entrepreneurship Award a été remis à l’équipe d’étudiants de la filière business et ingénierie IT portant le projet RSE le plus innovant. Wissal Gouara et Ilham Aboufaras ont ainsi été récompensées pour leur projet MEUBLETHIQUE, un concept novateur de tabourets produits à partir de pneus recyclés.

REM