Le site d'information de la CFCIM
Campus entree

La rentrée à l’ESA Casablanca vue par les étudiants et les professeurs

Date de publication : 20 novembre 2020 Rubrique : Actus CFCIM

Depuis le 12 octobre dernier, l’ESA Casablanca accueille ses étudiants en présentiel. Comment s’est déroulée cette rentrée 2020 marquée par la crise sanitaire ? Témoignages.

Jalil BouzianeJalil Bouziane, Professeur d’économie à l’ESA Casablanca.

« Suite à l’accréditation de l’ESA Casablanca par l’État marocain, nous avons eu un nouveau référentiel pour le programme pédagogique de cette rentrée. Nous avons accueilli pas mal d’étudiants en première année, venant d’hori- zons très divers : scientifiques, économistes… Ce sont des étudiants qui ont connu une longue période d’enseignement à distance, lors du confinement. Tout le challenge est de les remettre dans une dynamique de présentiel, de favo- riser leur attention, de les intéresser en mettant le cours à leur portée et de les encourager à poser des questions. Ces étudiants, tout juste sortis du secondaire et ayant encore des réflexes un peu scolaires, représentent une véritable matière brute à travailler pour une mise au diapason de l’enseignement supérieur et cela est passionnant. »

Amal IlyassAmal Ilyass, Professeur de langues à l’ESA Casablanca

« Pour cette rentrée, je me sens plutôt sereine. Je trouve que la situation a été très bien gérée au niveau des règles sanitaires. Les étudiants sont très contents d’avoir pu reprendre les cours en présentiel parce qu’il y a eu toute une période où ils ont dû subir les aléas des cours à distance, les coupures internet, l’absence de contact visuel avec le professeur… Aujourd’hui, on sent réellement cette motivation. L’échange est très fructueux. Nous avons vraiment senti la différence entre les cours à dis- tance et ceux en présentiel. Pendant le confinement, certains étudiants qui parti- cipaient plus en cours. En distanciel, il est très difficile de gérer ce type de situation. Le contact visuel, comme je l’ai dit, est très important : quand tout le monde est réuni en classe, on peut leur sourire, les rassurer et interagir directement avec eux… »

 

Kenza FahimKenza Fahim, étudiante en deuxième année à l’ESA Casablanca

« Pendant le confinement, notre école a fourni un énorme effort malgré quelques problèmes de connexion. Les cours en ligne étaient très bien conçus, les professeurs ne nous ont pas laissés tomber. Ils étaient vraiment disponibles. Ils ont essayé de nous impliquer au maximum en nous demandant d’activer nos caméras. Évidemment, je préfère les cours en présentiel. Afin de respecter le pro- tocole sanitaire, les salles de classe ont été aménagées de manière à respecter la distanciation et le port du masque a été rendu obligatoire. La distance de sécurité doit être respectée même à l’extérieur, dans la cour. Pour moi, la rentrée a été une réussite. Malheureusement, en raison du Covid-19, les activités de la vie étudiante n’ont pas encore repris et on espère vraiment que cela va changer. »

Omar Bahoussi 2Omar Bahoussi, étudiant en deuxième année à l’ESA Casablanca.

« Dans les classes, chaque étudiant a une place assignée et les tables sont bien désinfectées. Tout est fait pour que les cours se déroulent dans les meilleures conditions. Pour le moment, nous ne pouvons pas vraiment reprendre les activités étudiantes en raison des conditions sanitaires. En temps normal, nous avions beaucoup d’activités, notamment sportives (football, basket…) et j’espère que nous allons bientôt pouvoir les reprendre. Après les vacances, je pense que nous allons recommencer à travailler sur ce volet. »