Le site d'information de la CFCIM
H2

Le Maroc et l’Allemagne partenaires dans le domaine de l’hydrogène vert

Date de publication : 30 juillet 2020 Rubrique : Initiatives durables

Selon l’agence MAP, le Maroc et l’Allemagne ont signé mi-juin dernier un accord relatif au développement du secteur de la production de l’hydrogène vert, c’est-à-dire l’hydrogène produit grâce à de l’énergie renouvelable. La convention vise à soutenir deux projets portant sur le « power-to-X », une appellation qui regroupe les systèmes permettant de transformer l’électricité produite par les énergies renouvelables en d’autres types d’énergie. Ces techniques pourraient représenter un moyen de limiter les émissions de CO2. Le premier projet est proposé par la MASEN (Agence marocaine de l’énergie solaire) et concerne la production d’hydrogène vert. Le second a trait à la recherche dans ce domaine, dans le cadre d’un partenariat avec l’IRESEN (Institut de Recherche en Énergie Solaire et Énergies Nouvelles). Selon le Ministre allemand de la Coopération Économique et du Développement, Gerd Müller, cité par la site d’informations Deutsche Welle, le partenariat avec le Maroc prévoit la construction dans le Royaume d’une unité de production d’hydrogène vert, qui serait la première sur le continent. Elle permettrait de réduire la production de CO2 de 100 000 tonnes par an. Dans la foulée de cet accord, le Maroc a créé début juillet une Commission Nationale de l’Hydrogène, a indiqué le Ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement. Selon ce dernier, elle « aura pour missions de diriger et assurer le suivi de la réalisation des études dans le domaine d’hydrogène, ainsi que d’examiner la mise en œuvre de la feuille de route de production de l’hydrogène et ses dérivés à base d’énergies renouvelables. »