Le site d'information de la CFCIM
Covid

Covid-19 : le récap – Infographie

Date de publication : 15 juillet 2020 Rubrique : Echos Maroc

Conjoncture revient sur l’actualité nationale et internationale des derniers jours et en détaille les principaux faits marquants. 

 

Frise 8

 

Focus sur…

  •  Le Haut-Commissariat au Plan prévoit une récession de 5,8 % en 2020 – 12/07/2020

Le HCP a publié son budget économique exploratoire, dans lequel il donne une série de prévisions sur l’état de l’économie en 2020 et 2021. Il estime ainsi que la récession atteindra cette année 5,8 %, sous l’effet de la crise liée à la pandémie de Covid-19 et de la sécheresse. Ce serait la première récession en plus de deux décennies. La valeur ajoutée du secteur agricole devrait ainsi régresser de 5,7 %, celle du secteur secondaire de 6,9 % et celle du secteur tertiaire de 4,5 %. Le taux de chômage devrait quant à lui grimper à 14,8 %, soit une hausse de 5,6 points par rapport à 2019. En raison des mesures prises par le gouvernement pour limiter la propagation du virus, le déficit budgétaire devrait atteindre 7,4 % du PIB. Pour 2021, le HCP s’est basé sur l’hypothèse d’une fin de la pandémie en décembre 2020. L’économie nationale devrait ainsi connaître une reprise modérée l’an prochain, avec une croissance de 4,4 %. Cette performance devrait être surtout permise par la reprise de la demande intérieure, tandis que la demande extérieure resterait atone.

  •  Réouverture partielle des frontières à partir du 15 juillet

Le 8 juillet dernier, un communiqué du Ministère des Affaires Étrangères annonce que les « citoyens marocains et les résidents étrangers au Royaume, ainsi que leurs familles pourront accéder au territoire national » à partir du 15 juillet « par voies aérienne et maritime ». Les vols seront programmés par les compagnies nationales et les passagers seront tenus de présenter un test PCR de moins de 48 heures, ainsi qu’un test sérologique. En ce qui concerne les liaisons maritimes, elles seront assurées uniquement depuis les ports de Sète, en France, et de Gênes, en Italie. Les voyageurs de ces ferries seront tenus de présenter un test PCR de moins de 48 heures. Le Ministère précise que les Marocains résidents à l’étranger (MRE) et les étrangers résidents au Maroc « pourront quitter le Royaume, à l’issue de leur séjour ». Le lendemain, le Ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita a indiqué, selon l’agence MAP, que cette décision était une opération « exceptionnelle » destinée principalement à assurer le retour des MRE et des étrangers résidant au Maroc bloqués à l’étranger. Elle doit aussi permettre aux étrangers et aux MRE bloqués au Maroc de quitter le territoire. Les conditions d’entrée et de sortie des autres catégories n’étaient pas encore claires au moment où nous rédigeons ces lignes.

  • La Ministre du Tourisme Nadia Fettah Alaoui présente un programme de promotion du tourisme – 16/07/2020

La Ministre du Tourisme, Nadia Fettah Alaoui, lors du Conseil de Gouvernement, a présenté un programme de promotion du tourisme, selon le Porte-Parole du Gouvernement, Saïd Amzazi, relayé par l’agence MAP. Il sera mis en œuvre à travers une feuille de route de 2020 à 2022. Aucun montant n’a, pour le moment, été dévoilé. Selon le site d’information Médias24, qui a publié les détails du programme, celui-ci répond à trois objectifs : préserver le tissu économique et l’emploi, accélérer le redémarrage et poser les bases d’une transformation durable du secteur. Il repose sur plusieurs axes : tourisme interne et mise à niveau sanitaire, le soutien à la demande par la commande publique, soutien à l’offre… Une série d’engagements sont demandés aux professionnels, notamment la préservation de 80 % de l’emploi et du pouvoir d’achat des salariés.

  • La Chine renoue avec la croissance au deuxième trimestre, avec une progression du PIB de 3,2 %, selon des chiffres officiels – 16/07/2020

D’après le Bureau national des statistiques de la Chine, un organisme officiel, le PIB du pays a bondi de 3,2 % au deuxième trimestre en rythme annuel. C’est une performance supérieure à ce que prévoyaient la plupart des analystes. Au premier trimestre, la première puissance économique mondiale avait enregistré une contraction historique de son PIB, avec -6,8 %. La production manufacturière a aussi réalisé le mois dernier ses meilleurs résultats depuis le début de l’année, avec une progression de 4,8 % en rythme annuel, selon des statistiques relayées par l’AFP. Sur l’ensemble du premier semestre, l’économie chinoise a « fait face à de graves défis posés par le Covid-19 » tant dans le pays qu’à l’étranger, a admis devant la presse une porte-parole du BNS, Liu Aihua, jugeant l’activité toujours « sous pression ».

  • Une nouvelle série d’assouplissements des mesures de restriction entre en vigueur- 20/07/2020

Un communiqué du Gouvernement publié dimanche 19 juillet 2020 a dévoilé une nouvelle série d’assouplissements des mesures de restriction mises en place dans le cadre de l’état d’urgence, qui entre en vigueur le 20 juillet. Les établissements touristiques peuvent désormais utiliser 100 % de leur capacité d’hébergement, mais les espaces communs seront limités à 50 % de la capacité. Le transport public de voyageurs peut atteindre 75 % de sa capacité, au lieu de 50 %. Les compétitions sportives officielles sont autorisées, mais à huis clos. Les événements et rassemblements de moins de 20 personnes sont permis. Les centres culturels, musées, bibliothèques et monuments peuvent rouvrir à 50 % de leur capacité. Toutes les autres mesures de restriction restent en vigueur. Le Gouvernement indique qu’en cas d’apparition de foyer, toute unité industrielle, commerciale, de service ou touristique pourra être fermée, et tout quartier pourra être placé en quarantaine.