Le site d'information de la CFCIM
Covid19

Covid-19 : l’actu de la semaine – Infographie

Date de publication : 7 juillet 2020 Rubrique : Echos Maroc

Conjoncture revient sur l’actualité nationale et internationale de la semaine et en détaille les principaux faits marquants. 

 

Frise 7

Focus n°1 : Airbus dévoile un plan drastique de restructuration avec 15 000 suppressions d’emplois – 30/06/2020

Lors d’un comité de groupe, l’avionneur européen a donné les détails du plan de restructuration qu’il compte mener pour faire face à la crise du Covid-19, qui a sévèrement impacté le secteur aérien. Celui-ci prévoit la suppression de près de 15 000 postes dans le monde d’ici l’été 2021, selon l’AFP. Le groupe emploie aujourd’hui 135 000 salariés. En France, où le groupe compte 49 000 salariés, la direction veut supprimer 5 000 postes. En Allemagne, l’autre pays qui compte le plus d’employés du groupe, ce seront 5 100 postes supprimés sur 45 000 salariés. Ces sombres perspectives ont déclenché un tollé chez les syndicats. « Airbus recourt trop vite à la solution radicale d’un plan social massif », selon le syndicat CFE-CGC cité par l’AFP qui rappelle que « les aides publiques ne sont pas là pour financer des licenciements », alors que le secteur aéronautique devrait bénéficier d’aides massives de l’État français. Le Ministère français de l’Économie et des Finances a d’ailleurs jugé le plan « excessif ».

Focus n°2 : L’Union européenne rouvre ses frontières avec 15 pays, dont le Maroc – 01/07/2020

Après des jours de tractations, les pays de l’UE se sont mis d’accord le 30 juin sur une liste de 15 pays avec lesquels les frontières pourraient rouvrir à partir du 1er juillet 2020. Elle comprend notamment le Maroc et exclut les États-Unis. Les autres pays de la liste sont, selon l’AFP, l’Algérie, l’Australie, le Canada, la Corée du Sud, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Thaïlande, la Tunisie et l’Uruguay. La Chine en fait également partie, mais uniquement à condition qu’elle admette sur son sol les visiteurs venant de l’UE, ce qui n’est pas encore systématiquement le cas. L’UE a prévu de réviser cette liste toutes les deux semaines. Elle a établi des critères basés sur la situation épidémiologique des pays, qui doit être équivalente ou meilleure que celle de l’UE. Néanmoins, les voyages vers ou à partir du Maroc ne sont toujours pas possibles, car le Royaume n’a pas encore rouvert ses frontières.

Focus n°3 : Le HCP estime que le PIB s’est contracté de 13,8 % au deuxième trimestre – 05/07/2020

Le Haut-Commissariat au Plan a dévoilé ses estimations sur la conjoncture du deuxième trimestre et ses prévisions pour le troisième trimestre. Il estime que le PIB s’est contracté de 13,8 % au deuxième trimestre « sous l’effet d’une baisse de 14,4 % de la valeur ajoutée non agricole et d’un repli de 6,1 % de celle de l’agriculture ». Le secteur tertiaire, notamment, que le HCP qualifie de « principal moteur de la croissance économique », aurait régressé de 11,5 %, « pâtissant de la contraction des activités commerciales, de transport, d’hébergement et de restauration ». Le HCP juge que la reprise au troisième trimestre des activités du commerce, du transport et des industries manufacturières permettrait d’atténuer ensuite la diminution de la valeur ajoutée hors agriculture. Cette dernière atteindrait toutefois -4,1 %, tandis que la baisse de la valeur ajoutée agricole serait de 5,9 %. La récession au troisième trimestre s’élèverait ainsi à 4,6 %.