Le site d'information de la CFCIM
Bouchra Bayed

Bouchra Bayed, invitée de Conjoncture

Date de publication : 18 février 2020 Rubrique : Les Invités de Conjoncture

« Créer une chaîne de valeurs profitables aux deux rives »

Bouchra Bayed, Présidente de Maroc Entrepreneurs

Conjoncture : Quel est votre regard sur l’évolution de l’écosystème entrepreneurial au Maroc ces dernières années ?

Bouchra Bayed : Le Maroc a été félicité par la Banque mondiale quant aux mesures mises en place pour l’amélioration du climat des affaires : la suppression de l’apposition de timbres avec l’utilisation d’un système de taxation intégré, la généralisation des procédures de télédéclaration et du télépaiement, la protection des investisseurs minoritaires, etc. Malgré cette honorable progression, le marché de l’entrepreneuriat reste embryonnaire au Maroc en comparaison avec d’autres pays de la région MENA et représente seulement 5,6 % des créations enregistrées en 2017.

Toutefois, il existe un vrai besoin d’accompagnement et de mise à disposition d’un écosystème dans lequel grandes et petites entreprises pourraient cohabiter et co-produire. Les difficultés d’accès au financement et les restrictions des instruments alternatifs freinent également le développement des startups ou des TPME. Par ailleurs, la disparité homme-femme constitue un réel frein : les femmes se heurtent à des écueils d’ordre culturel et structurel. Dans ce cadre, un programme intégré d’appui et de financement des entreprises a été mis place par le Royaume cette semaine.

De quelle manière la diaspora marocaine peut-elle contribuer à son développement ?

Les mesures incitatrices mises à disposition des entrepreneurs de la diaspora n’ont cessé de se multiplier ces cinq dernières années. Les pays d’origine ont intégré le rôle prépondérant de ces investisseurs potentiels dans le développement socio-économique.

D’ailleurs, une nouvelle vague d’entrepreneurs d’origine marocaine a adopté le principe de la colocalisation, en vogue depuis 2012. Ces chefs d’entreprise ont souhaité partager leurs compétences et créer une chaîne de valeurs profitable aux deux rives. Il serait donc intéressant pour les pays d’origine de continuer sur cette lancée en déployant des outils innovants et répondant aux besoins des entrepreneurs toutes générations confondues. À titre d’exemple, l’adoption d’une stratégie entrepreneuriale pédagogique en mettant en place davantage de relais d’information, de formation, de coaching et de financement en fonction des profils d’entrepreneurs, de l’activité ou encore de la maturité du projet.

Le Maroc a su, au cours des 20 dernières années, unir la nation autour d’un projet commun adapté aux évolutions mondiales. Le pays pourra de surcroît compter sur les Marocains du monde et les réseaux de compétences qui joueront un rôle indéniable dans la création de cette chaîne de valeurs profitable, afin d’emprunter ensemble le chemin d’une transformation perspicace vers la « nouvelle étape ».

L’association Maroc Entrepreneurs a récemment célébré ses 20 ans : quelles ont été ses principales réalisations ?

Maroc Entrepreneurs a célébré ses 20 ans le 25 janvier dernier à l’Institut de France à Paris, en présence d’un parterre d’éminentes personnalités venues du Maroc et de France. Nous avons reçu au cours de ces 20 dernières années des Ambassadeurs, des Ministres, des entrepreneurs émérites… Ils nous ont honorés par leur présence et leur participation à plus de 60 conférences, 40 master class et une trentaine de dîners-débats/success stories.

Par ailleurs, et grâce à nos innombrables business dating et soirées networking, nous avons réalisé plusieurs milliers de mises en relation gratuites entre la France et le Maroc et plus globalement entre l’Europe et l’Afrique, ces dernières années.

Ces événements n’auraient pas vu le jour sans le soutien moral de grandes institutions françaises et marocaines et l’appui financier de nos 30 partenaires publics et privés depuis 1999.

Enfin, nous avons accompagné près de 80 porteurs de projet par le biais du programme Tremplin Maroc. 50 % d’entre eux ont pu créer leur entreprise à la fin du programme et 15 initiateurs sont toujours en activité (par exemple : Afrikwity, ethicPhone, WastEnergy, Shoplya, MedTrucks, Cadolik, ResinCycle et aMush).

En quoi consiste le programme Tremplin Maroc ? Quels sont les profils des bénéficiaires et le type de projets soutenus ?

Le programme d’accompagnement personnalisé Tremplin Maroc a été mis en place en 2007 afin de stimuler davantage l’envie d’entreprendre. Il est destiné à tout entrepreneur souhaitant créer son entreprise au Maroc et plus globalement en Afrique.

Il s’agit d’un programme d’accompagnement à la création d’entreprise permettant à une dizaine d’entrepreneurs de transformer leurs idées en un véritable projet. Il comprend un ensemble de sessions de formation dispensées par des professionnels de la création d’entreprise et de l’entrepreneuriat en France et au Maroc. Chaque porteur de projet est également coaché par deux professionnels membres de l’association qui sont tenus de respecter une confidentialité formelle et qui resteront à sa disposition tout au long de la formation. Cet encadrement personnalisé permet aux participants de réaliser un business plan complet et concret de leur projet. L’objectif est d’aider les bénéficiaires à valider leur plan économique et à convaincre ainsi les investisseurs et capital-risqueurs.

L’appel à candidatures de la 13e édition sera ouvert en février 2020.

Récemment, Maroc Entrepreneurs a organisé la Journée de la Création d’Entreprise à Paris : quel a été le bilan de l’événement ?
La Journée de la Création d’Entreprise, qui clôture annuellement le programme Tremplin Maroc, est le rendez-vous phare de Maroc Entrepreneurs. Cette journée est également l’occasion de présenter les opportunités d’investissement au Maroc, de partager les retours d’expérience d’entrepreneurs confirmés, mais aussi de rencontrer les différents acteurs de la création d’entreprise au Maroc ou encore de récompenser les projets les plus aboutis du programme Tremplin Maroc.

Depuis 20 ans, Maroc Entrepreneurs suit pas à pas, comme à son habitude, l’évolution socio-économique du Royaume et accompagne les tendances entrepreneuriales.

Chaque édition est placée sous un thème socio-économique lié aux relations franco-marocaines. La thématique de cette année : « 20 ans de progrès : quels défis pour le Maroc de demain ? » a été déclinée en trois panels.

Au programme de cette journée également : un déjeuner networking qui a accueilli 100 personnes. L’objectif était d’encourager le contact et la transmission d’expérience à travers la participation d’institutionnels, d’experts et d’entrepreneurs émérites venus partager leurs visions et perspectives dans l’optique du nouveau modèle de développement du Maroc. Cet événement a permis de mettre à l’honneur les porteurs de projet qui ont été accompagnés dans le cadre de ce programme : le 1er Prix Entrepreneurs a été décerné au projet CloudFret, porté par Driss Jabar. Nous avons par ailleurs organisé un Forum économique « Forum Tremplin Maroc » dédié à la création d’entreprise et réunissant tous les acteurs de l’écosystème marocain en France et les Marocains Entrepreneurs du Monde.

En marge de la rencontre, Maroc Entrepreneurs a mis en place la première édition du concours « Pitch Your Project » au cours duquel le projet Mr. Clim, fondé par Yazid Haddad, a pu se démarquer. Enfin, une master class a été animée par deux entrepreneurs de renom qui ont ainsi partagé leur retour d’expérience sur la création de leur entreprise en Afrique. Une centaine de participants étaient présents à ces deux événements, sans compter les 300 personnes qui ont pu assister aux conférences.

Quels sont les challenges et les perspectives de l’association dans les années à venir ?

Maroc Entrepreneurs devra désormais se tourner vers la professionnalisation et s’appuyer davantage sur les fonds d’investissement marocains et français qui faciliteront l’accès au financement. Elle devra en outre constituer un fonds spécialisé pour l’accompagnement des porteurs de projet après le programme Tremplin Maroc, tout en renforçant sa mission initiale, à savoir être le pont économique entre la France et le Maroc. Maroc Entrepreneurs représente l’un des grands réseaux de compétences en France avec près de 12 000 adhérents. L’association devra ainsi consolider son positionnement en tant que catalyseur et fédérateur de toutes les forces vives afin de faire profiter le Maroc de leurs expertises dans les domaines prioritaires pour son économie.