Le site d'information de la CFCIM
pollution

Records de concentration de gaz à effet de serre en 2018

Date de publication : 7 janvier 2020 Rubrique : Initiatives durables

Quelques jours avant la COP25, qui s’est tenue du 2 au 13 décembre 2019 à Madrid, l’Organisation météorologique mondiale (OMM) a révélé que les principaux gaz à effet de serre (GES) ont franchi de nouveaux records de concentration dans l’atmosphère en 2018. Dans son rapport, résumé dans un communiqué, l’OMM indique que le dioxyde de carbone (CO2), qui constitue le principal GES persistant dans l’atmosphère et est très majoritairement produit par des sources humaines, a atteint 147 % du niveau préindustriel de 1750. Le méthane, quant à lui, atteint 249 % du niveau préindustriel et le protoxyde d’azote 123 % du niveau préindustriel. « Il est important de noter que la dernière fois que la Terre a connu un niveau de CO2 comparable était il y a 3 à 5 millions d’années. À l’époque, la température était de 2 à 3°C plus élevée et le niveau de la mer était 10 à 20 mètres plus haut qu’aujourd’hui », a indiqué Petteri Taalas, le Secrétaire général de l’OMM, dans le communiqué. Il précise qu’il n’y a pour le moment aucun signe de ralentissement dans la concentration de GES dans l’atmosphère, malgré les engagements pris en 2015 dans le cadre de l’Accord de Paris.