Le site d'information de la CFCIM
Serge Mak

Hommage à Amina Rachid

Date de publication : 10 septembre 2019 Rubrique : Les éditos de Conjoncture.info

Le billet d’humeur de Serge Mak, Président du Comité de Rédaction de Conjoncture

Au retour des vacances, le Maroc a appris avec une très grande tristesse le décès d’une de ses grandes figures comme il en existe peu dans chaque pays. Amina Rachid nous a quittés le lundi 26 août dernier au soir. Le décès de cette grande dame a laissé le peuple marocain orphelin. Bien sûr, nos pensées vont à ses enfants qui l’ont assistée jusqu’aux derniers instants, mais ne sommes-nous pas tous un petit peu ses enfants, et je ne peux que rappeler à chacun d’entre nous tout ce que Jamila a apporté au Maroc en premier en tant que femme en avance sur son temps qui s’est battue très jeune pour que celle-ci soit reconnue à sa juste valeur et en tant qu’actrice exceptionnelle.

Depuis le début des années 60, Amina Rachid n’a cessé de se produire à la radio, au théâtre et au cinéma et chaque fois avec un talent hors du commun. On ne peut pas parler de la carrière d’Amina Rachid sans évoquer Abdellah Chakroun, son mari qui nous a quittés le 16 novembre 2017. Ils étaient indissociables tant les créations de Abdellah étaient faites pour l’expression de Amina.

Je tenais à rendre cet humble hommage à cette grande dame que j’ai eu le plaisir et l’honneur de côtoyer depuis de nombreuses années ; et je n’oublierai jamais son humour, sa force de caractère, sa gentillesse et son humanité.

Jamila, tu nous manques terriblement, à nous, à ta famille proche, mais aussi à tous ceux qui ont grandi avec toi dans leurs foyers, car tu étais présente pour chacun d’entre eux ; tu nous as laissé à tous tellement de bons souvenirs.

Toujours avec nous et pour toujours.