Le site d'information de la CFCIM
Karim Debbar

3 questions à Karim Debbar, Directeur général de Glovo Maroc

Date de publication : 22 juillet 2019 Rubrique : Zoom

Cela fait un peu moins d’un an que vous avez démarré vos activités au Maroc, quel bilan dressez-vous ?

Glovo est l’un des acteurs les plus dynamiques du secteur de la livraison dans le monde. L’application permet de commander, livrer et envoyer n’importe quel article en quelques minutes seulement. Et ce, dans 99 villes et 22 pays à ce jour, dont le Maroc où nos services sont disponibles à Casablanca, Marrakech, Rabat et Tanger, soit les plus grandes villes du pays. Nos utilisateurs sont donc essentiellement des urbains à la recherche d’une solution digitale, simple et efficace pour commander et se faire livrer une foule de choses, comme les courses de la semaine, des fleurs, des idées cadeaux ou des produits de boutiques : téléphones, appareils électroménagers, ordinateurs, etc. L’accueil est très positif. Nous avons augmenté nos effectifs de plus de 200 % depuis notre lancement en juin 2018 et nous créons chaque mois de nouvelles opportunités économiques pour nos coursiers.

Comment fonctionne Glovo : quel est le statut de vos coursiers au Maroc ? Côté vendeur, combien cela coûte-t-il de faire affaire avec vous ?

Pour devenir coursier, il suffit d’avoir le statut d’auto-entrepreneur, un casier judiciaire vierge et de posséder un deux-roues motorisé. Glovo délivre ensuite une formation et la personne peut alors démarrer son activité. Grâce à l’accord international d’assurance de notre maison-mère, nos coursiers au Maroc disposent tous d’une assurance maladie et hospitalisation contractée auprès d’un assureur local.

Concernant la deuxième question, chez Glovo, nous ne parlons pas de vendeurs, mais de partenaires, à part entière, c’est comme cela que nous le concevons. Être partenaire de Glovo c’est bénéficier d’une visibilité significative additionnelle sur un canal en pleine expansion (le digital) dont la répercussion directe est une augmentation du chiffre d’affaires. C’est également profiter de l’expertise logistique et opérationnelle aux standards internationaux sans avoir à en assumer la complexité de la gestion. Enfin, tous nos partenaires bénéficient d’un accompagnement personnalisé visant à améliorer leur performance sur la plateforme Glovo, qu’elle soit opérationnelle ou commerciale. En contrepartie, les partenaires versent une commission sur les ventes additionnelles générées sur la plateforme Glovo.

Quid de la logistique, l’acheminement des marchandises ? Comment faites-vous pour sécuriser la chaîne de commerce ?

Aujourd’hui, Glovo est, dans le jargon de notre industrie, un opérateur de 2e génération. Cela veut dire que Glovo est présent sur toute la chaîne de valeur : depuis la passation de la commande sur l’application jusqu’à la livraison à l’adresse indiquée. C’est ce qui nous permet de garantir au maximum la qualité du service en gardant la main sur les volets opérationnels. L’atout majeur de Glovo réside dans son algorithme. Grâce à un système de Machine Learning, l’algorithme garantit la fiabilité et l’optimisation des opérations de bout en bout.

Propos recueillis par Dounia Z. Mseffer