Le site d'information de la CFCIM
economie

Le FMI accorde une assurance de liquidité de 2,97 milliards de dollars au Maroc

Date de publication : 9 janvier 2019 Rubrique : Echos international

Le Conseil d’administration du Fonds Monétaire International (FMI) a accordé, le 17 décembre dernier, 2,97 milliards de dollars au Maroc au titre de la Ligne de Précaution et de Liquidité (LPL). Cet instrument, qui n’est pas un prêt, est une assurance octroyée au pays pour deux ans dans un contexte de risque de choc extérieur. Le Maroc pourra faire appel à 1,73 milliard de dollars la première année et au reste la deuxième année. Consentie à des conditions moins restrictives qu’un prêt, la LPL est toutefois délivrée si le pays a montré, selon le FMI, qu’il menait des réformes nécessaires à l’amélioration des conditions socio-économiques. Dans un communiqué, le Directeur Général Adjoint du FMI, Mitsuhiro Furusawa, a salué les progrès réalisés par le Royaume. « Néanmoins, les perspectives restent exposées à des risques extérieurs, parmi lesquels une montée des risques géopolitiques, une croissance lente chez les principaux partenaires commerciaux du Maroc et la volatilité des marchés financiers mondiaux », a-t-il aussi précisé. Cet instrument a été mis en place en 2011. Le premier accord avait porté sur 6,2 milliards en 2012, le second sur 5 milliards de dollars en 2014 et le troisième sur 3,5 milliards de dollars en 2016, sans que Royaume fasse appel à ces fonds. La Macédoine est le seul autre pays à avoir bénéficié d’une LPL depuis la création de ce dispositif.

1741
articles publiés