Le site d'information de la CFCIM
Marque employeur

Soigner sa marque employeur, un passage obligé pour les entreprises

Date de publication : 30 janvier 2018 Rubrique : Zoom

« Aujourd’hui, plus que jamais, le sujet de la marque employeur et de son corollaire le marketing RH est essentiel »

Entretien avec Nawal JaiNawal Jai, Consultante Coach et Directrice Conseil du cabinet Eclorh

Conjoncture : Quelles sont les clés pour construire une stratégie de recrutement efficiente ?

Nawal Jai : La première question à se poser est : qu’est-ce qui me différencie positivement en tant qu’employeur ? Que peut offrir mon environnement de travail à un collaborateur et qu’est-ce qui encouragerait d’autres à nous rejoindre ? Quels sont les facteurs différenciant de la concurrence sur ces profils ? Est-ce le salaire ? Les avantages sociaux ? Le climat de travail ? La notoriété de l’entreprise ? Les perspectives de carrières offertes ? Un tremplin ? Du prestige ? Une formation qui booste l’employabilité ? Des valeurs fortes ? Etc.

Cette étape, c’est celle de la définition des attributs de la marque employeur. Si l’on se rend compte que l’on n’a pas grand-chose de nouveau à offrir par rapport au marché, il faut s’atteler à créer de nouveaux facteurs de différenciation ou accepter de perdre en efficience recrutement/fidélisation. Aujourd’hui, plus que jamais, le sujet de la marque employeur et de son corollaire, le marketing RH, est essentiel ! Un sujet encore méconnu au Maroc, peu mis en pratique par les entreprises et où peu d’experts se positionnent.

Pour la suite du processus de recrutement, cela tombe sous le sens, il faut avant tout analyser le besoin véritable pour définir un périmètre clair ainsi que la valeur ajoutée attendue des nouvelles recrues. Partant de là, il est important de définir le profil de compétences et surtout le potentiel d’évolution qui sera nécessaire pour occuper le poste en question à l’instant t, mais aussi après 3 ans. Cette étape, que j’appelle le « calibrage projectif », est fondamentale, selon moi, pour la réussite du processus. Il est important ensuite de se renseigner sur les pratiques du marché en termes de rémunération du profil souhaité. Souvent, les entreprises recherchent le « mouton à 5 pattes » pour un salaire dérisoire.

Une fois ces éléments définis, les RH devront faire du sourcing, c’est-à-dire cibler les bons canaux compte tenu de leur marque employeur et de la cible. Sur ce registre : l’innovation est de mise ! Fini le temps des petites annonces « copier/coller » qui ne reflètent pas la personnalité de l’entreprise ! Certaines formulations sont galvaudées et perdent leur sens. Recruter efficacement c’est aussi (et surtout) communiquer efficacement !

Aujourd’hui, on ne peut parler de recrutement sans évoquer les réseaux sociaux. Comment se positionnent les entreprises face à ces nouveaux outils 2.0 ?

Rares sont celles qui ont une véritable stratégie de communication digitale et celles qui prennent conscience de cette nécessité ne savent pas toujours par quel bout aborder le sujet. Pourtant, le corporate branding, le personal branding et l’employer branding sont aujourd’hui plus que nécessaires et le passage par les réseaux sociaux est un must.

Annonces recrutement sous forme de vidéos, campagnes de communication recrutement alignées avec les valeurs de la marque et les éléments de langage de sa cible, social networking : c’est une mission et des outils que la fonction RH doit impérativement intégrer, au risque d’être dépassée, has been ou peu visible !

Que doit faire une entreprise pour que ses collaborateurs deviennent des ambassadeurs de l’entreprise ?

Comme l’ambassadeur d’un pays, l’ambassadeur d’une entreprise c’est quelqu’un qui en porte le flambeau. Il y croit, se sent fier d’en faire partie, en incarne les valeurs et apprécie de communiquer à ce sujet.

Pour faire de vos collaborateurs vos meilleurs ambassadeurs, le dispositif efficace est celui qui agit sur ces quatre dimensions. Et ce qui marche chez le voisin ne marche pas forcément chez soi. Généralement, les entreprises qui ont des ambassadeurs efficaces sont celles qui ont misé sur l’entreprise apprenante et qui ont développé une véritable culture partagée. Ce sont celles qui traitent leurs collaborateurs comme leurs clients et qui disposent d’un management supérieur et intermédiaire compétent et incarnant le leadership. Enfin, elles veillent à la cohérence entre les valeurs qu’elles affichent vers l’extérieur (clients, partenaires), les valeurs de leur marques et produits, et les valeurs incarnées par leurs processus de management des RH.

Propos recueillis par Dounia Z. Mseffer

 

1399
articles publiés