Le site d'information de la CFCIM
Dirham

Flexibilité du régime de change : quelle conséquences pour les entreprises marocaines?

Date de publication : 22 janvier 2018 Rubrique : Echos Maroc

Depuis le 15 janvier 2018, le taux de change du dirham peut fluctuer quotidiennement dans une fourchette de plus ou moins 2,5% autour au cours officiel. Ce dernier reste fixé sur la base d’un panier de devises pondéré à 60% en euros et à 40% en dollars. Selon Euler Hermes ACMAR, spécialiste de l’assurance-crédit, cette fluctuation exposera de manière plus importante les entreprises marocaines aux risques de change. Auparavant, la fixité du taux change donnait la fausse impression qu’il n’existait pas de risque de change (pour rappel, la dépréciation de devises tierces contre dollar et euro telles que le naira nigérian a confirmé l’existence de ce risque de change), d’où une sous-utilisation des solutions des instruments de couverture contre le risque de change. Maintenant que le dirham peut évoluer avec une plus grande amplitude, la perception des risques de change devrait évoluer. Le dirham pourra désormais se déprécier lorsque l’euro et le dollar américain s’apprécient, donnant, de fait, une indépendance plus forte à la politique monétaire du Maroc.