Le site d'information de la CFCIM
Millenial

La génération Z, un défi aux modèles managériaux actuels

Date de publication : 9 janvier 2018 Rubrique : Zoom

Parce que l’environnement économique, sociétal, ou encore technologique évolue à grande vitesse, les entreprises doivent, plus que jamais, adopter une attitude proactive. Seule condition pour recruter les talents dont elles ont besoin aujourd’hui : anticiper les compétences individuelles et collectives dont elles auront besoin demain et fidéliser les collaborateurs, en particulier ceux qui appartiennent à la génération Z.

L’avènement du web 2.0 et des réseaux sociaux a en effet profondément bouleversé la relation entre les candidats et les recruteurs. Aujourd’hui, pour les recruteurs, plus question de se contenter d’une certaine passivité sur les médias digitaux. Les entreprises se doivent d’adopter des techniques marketing pour valoriser leur image auprès de potentiels futurs collaborateurs. Le DRH tient alors le rôle de
 « marketeur ». Au même titre que le marketing, qui s’est servi
 du digital pour développer l’expérience client, les Ressources 
Humaines utilisent ces nouveaux médias numériques pour promouvoir leur entreprise. « Les générations Y et Z recherchent des horaires flexibles, des possibilités de travailler à distance, des codes vestimentaires plus décontractés… Mais, plus important que tous ces avantages, ils souhaitent trouver des emplois valorisants assortis d’objectifs clairs. Ils souhaitent comprendre ce qu’on leur demande, être entendus, et disposer d’une relation individualisée et de solutions de développement de carrières rapides. Ils sont hyper connectés et savent souvent bien ce qui se passe chez le voisin. Ils recherchent donc un leadership ouvert et participatif. Et ils ne font pas un cas de conscience du fait de quitter une entreprise qui ne leur offre pas les conditions d’épanouissement attendues, lorsqu’ils ont un bon profil, bien entendu », souligne Nawal Jai, Directrice conseil de Eclorh.

Dounia Z. Mseffer