Le site d'information de la CFCIM
logo-desk-conjoncture

DESK Commerce International de la CFCIM : un accompagnement pointu pour l’import/export

Date de publication : 3 août 2017 Rubrique : Actus CFCIM

Récemment, la CFCIM a créé son « DESK Commerce International ». Cette nouvelle entité, composée d’experts du Commerce International, propose une gamme complète de prestations afin d’accompagner efficacement les entreprises qui souhaitent développer leurs activités à l’international. Éclairage avec Jean-Marc Pons, Secrétaire Général de la CFCIM, en charge du pilotage du projet.

JM Pons2Conjoncture : Pourquoi la CFCIM a-t-elle créé le DESK Commerce International ?

Jean-Marc Pons : Depuis quelques années, le Maroc a déployé une diplomatie économique importante sur le continent africain, ce qui génère de nouveaux accords. L’Afrique compte autant de marchés que de pays, chacun offrant un fort potentiel. Mais pour saisir toutes les opportunités, il faut être préparé. Nous avons la chance de disposer, au sein de la CFCIM, de toutes les compétences en matière de commerce international. Nous effectuons, en outre, une veille continue de l’actualité à la fois sur les supports électroniques et les supports papier et sommes ainsi tout à fait préparés à y puiser des informations pratiques pour permettre aux entreprises de se positionner sur de nouveaux marchés. Nos informations proviennent également d’autres canaux tels que les évènements de la vie associative (réunion d’information et forums adhérents animés par des experts du domaine, etc.). L’un des atouts de la CFCIM, c’est qu’elle est capable de nouer des relations de long terme avec les personnes et les institutions, d’identifier la bonne personne à même de fournir la bonne information au bon moment. C’est un vaste réseau qui collecte et consolide l’information pour la rendre directement exploitable.

Présentez-nous l’offre du DESK Commerce International de la CFCIM.

Nous avons essayé d’avoir une approche à la fois synthétique et pratique, que ce soit pour les services compris dans le pack adhérent ou pour les prestations sur mesure. L’offre du DESK Commerce International s’articule autour de trois thèmes : « informer », « outiller » et « accompagner ». Pour ce qui concerne le premier volet, nous allons, évidemment, sélectionner l’information dans l’optique de fournir des données opérationnelles et pratiques. La newsletter hebdomadaire du DESK Commerce International va notamment regrouper tous les sujets relatifs au commerce extérieur. Les entreprises qui opèrent sur le terrain s’intéressent également aux bonnes pratiques, c’est pourquoi nous sommes en train de mettre en place, sur la plateforme web du DESK Commerce International, un forum où les entreprises pourront nous poser leurs questions ou échanger leurs expériences.

Le volet « outillage » consiste à assister les entreprises en leur apportant les services dont elles ont besoin pour exporter ou importer. Enfin, le dernier volet vise à accompagner l’entreprise dans toute la chaine de valeur : gestion des formalités, fluidité de trafic des marchandises, etc. vers des destinations qui ne sont pas toujours facilement accessibles à partir du Maroc.

Quelle est sa valeur ajoutée ?

Dans cette offre de service, il existe un volet formation qui s’adresse aux trois profils d’exportateurs, à savoir le primo exportateur, l’exportateur occasionnel et l’exportateur confirmé. La partie formation peut aussi être reliée à un diagnostic afin de cibler précisément les besoins de l’entreprise. Ces formations peuvent ainsi traiter de sujets basiques tels que les incoterms ou encore de la gestion du back-office (établissement des contrats, gestion de la logistique, groupage des containers, gestion documentaire, etc.).

Contrairement à l’exportation des services, l’exportation de biens est une opération compliquée. La marchandise doit arriver à bon port et en bon état, et le client doit être satisfait. Cela demande beaucoup de compétences techniques alors que, sur le marché domestique, tout est beaucoup plus simple. Cette dimension formation est donc très importante, car nous mettons à disposition des entreprises des outils facilitant toutes ces opérations.

Nous proposons également des prestations sur mesure (études de marché personnalisées, business plan, plan de développement, études multi-sectorielles, etc.) réalisées par les ressources de la CFCIM ou à travers son réseau de partenaires.

L’intérêt du DESK Commerce International c’est qu’il vient en complément des dispositifs existants (guichets uniques, programmes étatiques, etc.) pour permettre à l’entreprise d’aller concrètement sur le terrain. La CFCIM peut, par exemple, organiser une mission B to B ciblée. Nombre d’entreprises qui ont participé à nos missions on fait du business dans des délais très courts.

Quels sont les autres projets menés dans le cadre du DESK Commerce International ?

Notre action n’est pas une action de masse, mais une action qualitative qui commence à porter ses fruits et dont les ambitions sont multiples et variées. Nous avons, par exemple, mené une enquête sur les besoins et les freins à l’export. Cette dernière a révélé que, outre la difficulté d’approche de certains marchés africains, la présence locale représente l’un des principaux freins identifiés. C’est alors que nous avons eu l’idée de constituer une CVthèque d’étudiants subsahariens effectuant leurs études et/ou leur stage au Maroc et qui, une fois de retour dans leur pays, peuvent être recrutés par des entreprises marocaines pour assurer cette présence locale. Nous pouvons associer ces entreprises très en amont du processus, à travers notre offre de formation initiale ou continue (notamment grâce à l’alternance).

 

Retrouvez toutes les informations concernant le DESK Commerce International de la CFCIM sur www.cfcim.org/desk !