Le site d'information de la CFCIM
Desk

Découvrez le DESK Commerce International de la CFCIM!

Date de publication : 5 juillet 2017 Rubrique : Actus CFCIM

Avant de s’engager sur de nouveaux marchés, il est important de bien se préparer. Afin d’accompagner efficacement les entreprises qui souhaitent développer leurs activités à l’international, la CFCIM a créé son « DESK Commerce International ». Cette nouvelle entité, composée d’experts du Commerce International, propose une gamme complète de prestations.

Disposer de la bonne information au bon moment, et s’entourer des bonnes compétences sont autant de clés pour la réussite de son projet à l’international. C’est pour mieux répondre aux attentes exprimées par ses adhérents que la CFCIM a créé son DESK Commerce International, un nouveau pôle de services proposant différents outils et prestations d’accompagnement des exportateurs et importateurs.

ExportAccéder à des informations vérifiées et actualisées

Grâce au DESK Commerce International, les opérateurs ont directement accès à de précieuses informations : un annuaire en ligne, qui regroupe toutes les entreprises exportatrices marocaines, des fiches pays détaillées, ainsi qu’une revue de presse ciblée sur l’actualité du commerce international. Il est également possible d’effectuer, auprès du DESK Commerce International, une demande d’information concernant les aspects juridiques, fiscaux, douaniers et opérationnels.

Rejoindre la communauté du DESK Commerce International

Le DESK Commerce International organise, en outre, des ateliers, réunions d’information, formations et autres évènements déclinés autour des différentes thématiques du commerce international. Ces rencontres permettent non seulement de profiter de l’expertise d’intervenants reconnus dans leur domaine, mais aussi de tisser son réseau professionnel et d’échanger expériences et bonnes pratiques.

En parallèle, la CFCIM programme des missions de prospection sur des salons professionnels en France et à l’international ainsi que des missions de prospection BtoB multi sectorielles en Afrique et à l’international. Visites d’entreprise et de salons professionnels, plannings de rendez-vous personnalisés, réunions avec les institutionnels… tout est prévu pour aider les participants à nouer de nouveaux contacts d’affaires fructueux.

Export - Red Cargo Container hoisted with hook on Blue Sky Background.

Se faire accompagner par des spécialistes

Pour démarrer leur phase de prospection, les entreprises peuvent avoir accès, via le DESK Commerce International de la CFCIM, à une liste de contacts qualifiés, à jour et directement exploitable. Autre prestation proposée, la veille sectorielle par pays permet notamment de définir les grandes tendances d’un marché cible. Le test sur l’offre permet, quant à lui, de mieux évaluer le potentiel de son produit ou service sur le marché visé et de gagner ainsi un temps précieux lors de la prospection grâce à une offre bien positionnée.

Selon les besoins des opérateurs, la CFCIM réalise des études de marché complètes, sur mesure, incluant une présentation détaillée du marché cible (organisation globale des filières, offre actuelle, niveaux de demande, évolutions récentes, facteurs et freins de croissance du marché, etc.), de la concurrence, des barrières à l’entrée, etc.

Pour chaque situation, le DESK Commerce International de la CFCIM propose, enfin, une assistance technique spécifique : enquêtes de notoriété, récupération de la subvention à l’export, obtention de l’identifiant export, accompagnement auprès de l’administration des douanes (import/export) ou encore rapport de solvabilité.

 

3 questions à Ghalia Sebti, Directrice Générale de Aït Manos, Présidente de la Commission Commerce International de la CFCIM 

Quelle a été la genèse du DESK Commerce International ?

La Commission Export a été créée en juin 2015. Nous l’avons ensuite rebaptisée « Commission Commerce International ». En créant des groupes de travail, nous nous sommes aperçus que, pour beaucoup d’entreprises, les problèmes logistiques constituaient des freins à l’export. Nous avons donc pensé à mettre en place un outil dédié en raison de ces questions récurrentes. Pendant six mois, que nous pouvons assimiler à une phase d’écoute des adhérents, nous avons recueilli les principales difficultés rencontrées par les opérateurs, ainsi que leurs idées. Nous avons ensuite réfléchi à un nouvel outil pour les accompagner en dressant l’inventaire des services existants au sein de la CFCIM et en les complétant avec de nouvelles prestations. Ainsi est née l’idée de créer un comptoir de services dédié au commerce international, appelé « DESK Commerce International ».

Par le simple fait d’être adhérent à la CFCIM, vous avez déjà accès à un certain nombre de services inclus, notamment la mise à disposition de certaines informations. En effet, l’information est souvent disponible sur internet, mais elle est touffue et beaucoup d’entreprises n’arrivent pas à faire le tri. Les experts de la CFCIM effectuent ce tri et fournissent une information prête à être utilisée.

Les entreprises qui souhaitent se développer sur un marché étranger ont des besoins de savoir : à qui s’adresser pour les droits de douane, où trouver un avocat d’affaires pour créer un business sur place, qui sont les intermédiaires pour la recherche de locaux, quelles sont les solutions logistiques disponibles (type de containers, etc.). Le DESK propose ainsi, des fiches pays détaillées, disponibles sur la plateforme en ligne.

Aujourd’hui, quels sont les principaux défis rencontrés par les exportateurs marocains ?

Il existe trois types de challenge. En amont, il s’agit de peaufiner son offre pour faire en sorte, par exemple, que ses produits soient adaptés à l’export, qu’ils disposent du bon emballage, qu’ils soient vendus au juste prix, etc. Il faut que l’offre soit « brandée » et « marketée », car la concurrence internationale est rude et il n’y pas de raison que la valeur ajoutée sur les produits soit encaissée par d’autres pays, comme ce fut le cas pour l’huile d’olive ou les tomates à une époque.

La 2e étape, c’est la prospection. L’entreprise doit savoir où prospecter, où exposer, à quels salons participer et combien cela va lui coûter.

Le 3e défi, c’est la logistique. Le coût de la logistique est encore trop important au Maroc. Pourquoi le container à destination des pays asiatiques est beaucoup plus cher que le même container qui effectue le trajet inverse alors que les importations depuis ces pays vers le Maroc ont explosé ces dernières années et que leurs containers encombrent les ports marocains et repartent à vide ? Le Maroc est l’un des pays les plus chers du monde en termes de coûts logistiques. Aujourd’hui, les petits exportateurs n’ont plus la possibilité de faire appel au groupage et de partager un container, cette activité n’étant plus rentable pour les transporteurs. Il faut toutefois souligner que toutes les procédures douanières se sont beaucoup fluidifiées depuis une vingtaine d’années, ce qui a permis de réduire certains coûts et certains délais…

Comment la CFCIM compte-t-elle accompagner les entreprises marocaines sur le marché africain ?

Les entreprises qui souhaitent se développer en Afrique ont généralement besoin d’informations liées au réseau humain. Dans ce cadre, la Commission Commerce International a affiné son offre aux adhérents en créant les « Teams Export ». Le principe, c’est de se regrouper par affinités pour être plus forts. Par exemple, je vais me rapprocher d’un exportateur ayant des produits connexes aux miens. Nous pouvons mutualiser nos recherches de prospects, le transport et la logistique, partager le même container, etc. Dans le cadre des Teams Export, nous échangeons toutes les bonnes pratiques. Nous nous réunissons tous les deux mois en invitant des adhérents ainsi que des experts, des responsables de missions économiques au Maroc, en particulier celles des pays d’Afrique de l’Ouest.

Dans le cadre des commissions, nous organisons également des ateliers, par exemple sur les droits de douane en Afrique. Ces derniers peuvent fluctuer d’un mois sur l’autre sur une même destination, il est donc important d’être accompagné pour remplir les déclarations et les nomenclatures douanières. Les invités que nous accueillons sont souvent de vraies mines d’informations.

 

Découvrez la nouvelle plateforme du DESK Commerce International de la CFCIM !

DeskLe DESK Commerce International, c’est aussi une nouvelle plateforme internet offrant de nombreux outils et fonctionnalités pratiques telles que l’annuaire des exportateurs du Maroc, des fiches d’information par pays, ou encore le programme des réunions et ateliers d’information du DESK Commerce International.